Rencontres thématiques

 

 

Cross cap découpe

Journées de Dinard du Cercle freudien

Les 23 et 24 septembre 2017

QU’EST-CE QUE L’ INSTITUTIONNEL ANALYTIQUE?

Lorsque Freud décida de créer une association regroupant les analystes qui se reconnaissaient dans la doctrine freudienne, ce fut en premier lieu pour défendre la spécificité de la psychanalyse. C’était en 1910. Mais la question qui se pose aujourd’hui est analogue. Nous nous retrouverons donc à Dinard pour, en premier lieu, soutenir le discours analytique. Toutefois si l’indétermination préside à l’avancée d’une cure analytique, une association comme la nôtre se doit de baliser son chemin. Il s’agira donc d’interroger l’institutionnel analytique du Cercle Freudien, c’est-à-dire de revisiter l’institué tout en élargissant la perspective. A Dinard, comme au cours des réunions institutionnelles prévues en cours d’année, nous apprécierons si de nouveaux chemins se croisent dans le collectif et font consensus, pour altérer, le cas échéant l’institué (expression entendue cette année à St Alban); en effet, l’institué se fonde depuis nos antécédents sur deux orientations qui restent porteuses, l’hétérogène et l’énonciation et elles sont de cet ordre mathématique du plus petit commun multiple ce qui autorise de très nombreuses extensions ; j’ajoute qu’il nous est arrivé de ne pas inscrire dans le marbre des expériences institutionnelles qui ont eu leurs effets: je pense à la Déclaration, à Mutation(s) et à l’Atelier de la formation. Il est donc possible d’inventer des dispositifs et de les mettre en acte, mais il est clair aussi que les changements envisagés peuvent aller jusqu’à des transformations plus structurelles ; il y a toutefois des invariants : ainsi là où une institution analytique est indispensable, c’est de permettre aux analystes de prendre la parole ce qui, au delà de la cure et des contrôles, a valeur de formation. Pour ce qui est de l’enseignement, les séminaires et groupes de travail en constituent le socle mais l’idée d’un séminaire à plusieurs voix souvent évoquée pourrait se concrétiser à Dinard ; enfin la transmission qui fit l’objet, lors des journées internes de l’Ecole Freudienne à Deauville en 1998, d’un constat devenu emblématique : sa teneur pose de multiples questions à l’institution analytique : Tel que maintenant j’en arrive à le penser, disait Lacan, la psychanalyse est intransmissible. C’est bien ennuyeux. C’est bien ennuyeux que chaque psychanalyste soit forcé – puisqu’il faut bien qu’il y soit forcé – de réinventer la psychanalyse.

C’est ce dont la procédure d’inscription veut témoigner. Mais d’une façon générale, la transmission dans le domaine qui est le nôtre, n’est-elle pas essentiellement l’oeuvre des transferts? N’est-ce pas le transfert qui donne à la transmission sa mémoire? Telles sont quelques questions parmi celles qui viendront des intervenants qui seront à verser au débat au cours de ces journées.

Pour le C.A, Guy Dana

Programme
(Certaines des interventions sont lisibles en ligne. Pour y accéder cliquer sur le titre)

Monique TRICOT : Pourquoi nous associer

Gilles MONCHICOURT : Malaise dans le groupe, de la négligence dans la psychanalyse au déclin dans la Société.

Pierre BOISMENU : Association et transfert

Michel HESSEL : Une discipline de l’incalcul

Jean-Mathias PRÉ-LAVERRIERE : Qu’est-ce-qu’une institution instituante?

Nora MARKMAN : Plus-value ?

Françoise DELBARY-JACERME : a minima

Jean-Yves BROUDIC : Quelques mots a partir « d’entre-temps« 

Richard BRODA : Incidences de la théorie psychanalytique sur le psychanalysant

Marc-Leopold LEVY : L’institution analytique, un nécessaire lieu de perdition.

Journée d’étude 
AVEC QUOI ANALYSE-T-ON

Le travail et les inventions d’Olivier Grignon

le samedi 13 mai 2017

92 bis, boulevard du Montparnasse 75014 Paris

*

Pour lire certaines les contributions des intervenants pour cette journée d’étude cliquer ci-dessous :
Journée d’étude « Avec quoi analyse-t-on ? » – Actes

*

JOURNÉE D’ÉTUDES « PAS SANS LACAN… MAIS ENCORE… »

Le 12 mars 2016 avait lieu au Cercle freudien, à l’initiative de Philippe Beucké et du Conseil d’administration une journée d’études intitulée « Pas sans Lacan… mais encore… ».

On pourra lire (en cliquant sur le titre quand il est souligné) certaines des contributions des intervenants lors de cette journée.

Philippe Beucké.  Pas sans Lacan…mais encore…

Danièle Lévy.  Lacan Clinicien

Alain Deniau Lire Freud depuis Lacan, construction de la fécondité de l’interstitiel.

Annick Galbiati.  Se donner le temps de lire Lacan

Christophe Scudéri.  Reinventons Lacan

Jacques Benroubi.  Hommage a la transmission et à l’enseignement de J.Lacan. 

Daniel Weiss.  A negative enough transference

Françoise Delbary-Jacerme.  Lire Lacan un atelier infini

 

*

Après-midi de travail

PRATIQUES ANALYTIQUES AVEC LES ENFANTS
À PROPOS DU LIVRE ESPACES DE PAROLES 

Le livre collectif, Espaces de paroles sous la direction de Franck Chaumon (éd. èrès) témoigne de la pluralité, de la pertinence et de la vitalité des pratiques orientées par la psychanalyse à l’heure où celle-ci est tellement décriée.

Autour de cet ouvrage, nous vous proposons  un temps de rencontres et de débats entre auteurs et membres du Cercle freudien  engagés dans le travail avec les enfants.

Le samedi 21 mai de 14 h 30 à 18 h.
Au local du Cercle freudien 10, passage Montbrun 75014 Paris 

 

*

Après-midi de travail

PRATIQUES ANALYTIQUES AVEC LES ENFANTS
À PROPOS DU LIVRE
« L’ENFANT LE MÉDECIN ET LE PSYCHANALYSTE »
sous la direction de MARIE-THÉRÈSE FRITZ et MONIQUE TRICOT

Après l’après midi de travail du mois de mai autour du livre collectif Espaces de paroles, nous organisons une rencontre autour d’un autre ouvrage collectif : 
 
 
L’enfant, le médecin et le psychanalyste
 Une aventure partagée en Protection maternelle et infantile
 
Sous la direction de Marie Thérèse Fritz, Monique Tricot
 
Éditions érès 2016
 
 
Ce livre témoigne d’une expérience originale en PMI où médecins et psychanalystes travaillent ensemble auprès d’enfants et de leurs familles, tant dans les consultations que dans la formation et la réflexion.
 
Nous vous proposons un temps de rencontres et de débats entre auteurs, professionnels de la petite enfance et membres du Cercle freudien engagés dans le travail avec les enfants.

M T 1

M T 4