Un dragon sur le divan de Pacale Hassoun

Lecture par Alain Deniau

Un dragon sur le divan

Chronique d’une psychanalyste en Chine

Pascale Hassoun

éditions ères, 2017, 284 pages

La Chine continentale n’est plus une Terra Incognita pour la psychanalyse. Plusieurs de ses villes, bien après Taïpe (Taiwan) qui a reçu et formé  des psychanalystes à l’américaine, selon les normes de l’Association Psychanalytique Internationale, accueillent des « psychanalystes-missionnaires » portant le flambeau du dévoilement de l’inconscient. Ils sont lacaniens et particulièrement venus de France. « Serais-je dans une attitude de missionnaire ? Mes livres de psychanalyse seraient-ils ma bible ? » s’interroge Pascale Hassoun qui relate dans son livre Un dragon sur le divan son expérience de la transmission de la psychanalyse à l’Université de Chengdu. Dans cette Université, le département de psychologie est dirigé par M. Huo Datong qui était venu à Paris pendant quatre années, jusqu’à un doctorat. Il a pu ainsi faire une psychanalyse avec Michel Guibal.

Pour lire la suite cliquer ci-dessous :
Un dragon sur le divan