DEUX ENTRETIENS
AVEC LES FONDATEURS DU CERCLE FREUDIEN

 

On trouvera ici deux entretiens menés avec les fondateurs du Cercle freudien.

  • Le premier avec Anne Levallois date de septembre 1982, tout de suite après la constitution du Cercle en association dans le cadre de la loi de 1901.
  • Le second avec Alice Cherki – que le Cercle remercie vivement pour nous en avoir transmis le texte – date de 1983

Leur lecture permet de saisir certaines des questions qui étaient d’actualité lors de la fondation de notre association, et qui le sont encore.

*

Entretien avec Anne Levallois

26 SEPTEMBRE 1982

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

 

Anne Levalois :

Qu’est-ce qui vous a décidé à vous constituer en Cercle Freudien ?

Claude Rabant :

On peut faire un petit historique, mais j’ai envie de dire qu’-il y a deux – enfin, se constituer en Cercle Freudien, à mon avis, il y a deux sens à cette question – parce qu’au départ, je pense que ça s’est fait d’une manière tout à fait contingente et légère, puisque ça s’est fait à trois d’entre nous, un soir en prenant un café, au mois de juin 81, et on s’est dit: tiens qu’est-ce qu’on pourrait faire l’année prochaine, si on faisait une sorte de cercle. Et puis, on a baptisé ça le Cercle Freudien à la rentrée, je pense…

Pour moi, ça s’est passé comme ça; pour moi, ça s’est fait comme ça de manière très contingente, par rapport à la distance qu’on avait prise à ce moment-là, par rapport à tout le mouvement qui restait à Entre-Temps. C’est dans la mesure où nous nous étions rendus compte qu’effectivement ça n’était pas – ça n’était plus dans le cadre d’Entre-Temps qu’on pouvait espérer faire quelque chose d’intéressant, donc on a choisi de faire spontanément quelque chose comme ça. Mais à ce niveau premier, qui est un niveau, le moment créateur d’une certaine manière, à ce moment-là je ne dirais pas à proprement parler qu’on s’est constitué en Cercle Freudien. On a pris une sorte d’initiative très spontanée, très amicale, et très comme ça naïve, à certains égards.

Pour lire la suite cliquer ci-dessous: 
Entretien avec Anne Levallois 1982

 

*

 

Enchaînements et bâtons rompus
avec les fondateurs du Cercle Freudien*
E
ntretien avec Alice Cherki
1983

– :- :- :- :- :- :- :-

Le Cercle Freudien fut lancé il y a bientôt deux ans par cinq psychanalystes : Michèle ABBAYE, Olivier GRIGNON, Pascale HASSOUN, Jacques HASSOUN, Claude RABANT qui invitèrent d’emblée d’autres psychanalystes et non-psychanalystes à venir s’enchaîner et se déchaîner dans ce Cercle. Le projet, reprenant la fiction du jeu du « cadavre exquis » conviait chacun à venir, à partir de sa pratique, parler des points vifs de son questionnement, sans autre contrainte que celle d’une plus ou moins grande régularité aux réunions bimensuelles.

Les cinq organisateurs constituaient en juillet 1982 une association « loi de 1901 » dont le but était « de promouvoir le travail entre analystes par des réunions, colloques ou publications ».

Ils sont seuls membres de l’association « minimale ».

Pour lire la suite cliquer ci-dessous :
Enchaînements et bâtons rompus