Michel Rossignol : Traiter du vivant – Soirée reportée au 26 février 2020

 

Mercredi 26 février 2020
à 21 Heures 15
10 Passage Montbrun 75014 Paris

Participation 10€

*

Michel Rossignol 

Traiter du vivant

Discutante : Maryse Martin

« Nous avons fait comme s’il existait dans la vie psychique – dans le moi ou dans le ça, cela reste indéterminé – une énergie déplaçable qui, en soi indifférente, peut venir s’ajouter à une motion qualitativement différenciée, érotique ou destructive, et augmenter son investissement total. Nous ne pouvons absolument pas nous passer de l’hypothèse d’une telle énergie déplaçable. In Le Moi et le ça, p. 258. Ed. Payot

A partir de ce que Freud énonce là il convient de considérer le sort que nous attribuons à cette « énergie indifférente », se fier à l’entropie dont la pulsion de mort freudienne avec son retour à l’inanimé serait le modèle ou bien miser sur la possibilité d’orienter cette énergie vers le désordre de la vie (la néguentropie de Schrödinger).

Seront invités principalement H. Michaux et A. Artaud, sans doute le Tao Te King, mais aussi Lacan et quelques autres.