MERCREDI 13 DÉCEMBRE 2017 : Jacques NASSIF – Un sujet supposé créer

*

MERCREDI  13 DÉCEMBRE 2017
À 21 Heures 15
10 Passage Montbrun 75014 Paris

Participation : 10 euros

*

 Jacques NASSIF

 

Un sujet supposé créer

Si l’acte d’un psychanalyste consiste à se maintenir dans la position d’un “sujet supposé savoir”,
Si donc il s’abstient pour cela d’occuper différentes formes d’être sachant,
Afin que les mots que lui adresse son analysant se révèlent à lui peu à peu comme pouvant désigner des choses insues et qu’il ne croyait pas “scibiles“1,
Il en découle que cet analyste octroie ainsi à celui qui devient son analysant,
Ne serait-ce que parce que celui-ci est par là même appelé à lui dire des choses dont cet analyste souligne qu’il les entend pour la première fois,
Une position de sujet supposé créer,
Cette création allant jusqu’au point de créer justement cette fonction de l’analyste elle-même,
Qui se voit assignée à un sujet qui ne doit donc pas l’être avant la première rencontre,
Afin que se produise une création de ce nouvel espace,
Qui n’était pas permise, mais dont il accepte de déclarer qu’elle ne sera pas interdite,
Mais seulement pour un temps qui doit être envisagé dès le départ comme éphémère.

1 Je préfère ce mot, qui est encore attesté à l’époque des grands rhétoriqueurs et qui serait un néologisme aujourd’hui utile, au mot “sachable” qui pourrait venir aussi.

 
discutant : Jean-Jacques BLÉVIS