Claude Rabant « La frénésie des pères »

 

 

Ce livre nous ramène au « tranchant » de la découverte freudienne. En interrogeant d’emblée l’Œdipe et la question du père, non pas comme des idéologies prêt-à-penser, mais dans leurs soubassements tels qu’ils se sont constitués dans l’écriture et la pensée même de Freud, Claude Rabant accomplit une ouverture radicale sur ce qu’il y a de plus vivant dans Ja psychanalyse aujourd’hui. « Entre certitude et servitude, comment tracer le chemin d’une liberté qui soit celle du sujet ? ».

Pour l’auteur la question n’est pas tant l’affaiblissement de l’autorité paternelle qu’il faudrait rétablir, mais plutôt, comme l’affirmait Freud, la frénésie avec laquelle les pères « s’accrochent désespérément » aux restes de cette puissance déchue. Partant de là, se révèle la face cachée de la mère archaïque perdue. Se dégagent également de nouvelles perspectives pour, entre autres, des questions aussi fondamentales que le déni et la pulsion de mort, la différence des sexes et la castration qu’il s’agit ici de sortir des impasses anatomo-biologiques, du rapport entre angoisse et jouissance, ou encore … de ce « dark continent» que constitue le féminin.

Tels sont les enjeux de cet ouvrage qui sonne comme un réveil pour les psychanalystes: « Psychanalystes encore un effort si vous voulez être lacaniens ».

Claude Rabant, psychanalyste, ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de philosophie, est fondateur du Cercle freudien. Il est l’auteur de Clins, Délire et théorie, Métamorphoses de la mélancolie et Inventer le réel.

Pour consulter le sommaire cliquer ci-dessous :

La Frenesie des peres sommaire 1

La Frenesie des peres sommaire suite et fin