A Dijon

 

N B 2

Dijon 2018-2019

CERCLE FREUDIEN DE DIJON
Programme Groupes de lecture et de travail 2018-2019

La créativité en psychanalyse

Les rencontres du samedi débuteront pour ce cycle à partir de janvier 2019, elles seront présentées dans un prochain programme.

Les groupes de lecture et de travail s’adressent aux psychanalystes et à ceux qui sont engagés dans la psychanalyse, soit dans un travail personnel, soit parce que celle-ci constitue une référence dans leur exercice professionnel.

–   « Analyse avec fin et sans fin »
La lecture du texte freudien « Analyse finie et infinie » a trouvé sa fin dans la riche table ronde du 9 juin 2018. (Textes sur le site du Cercle Freudien dijonnais).
Cependant il nous a laissé avec deux questions majeures probable- ment articulables l’une à l’autre, ce sera un des objets de notre réflexion. D’une part, « La récusation du féminin », point de butée de l’analyse freudienne. De l’autre, l’en-deça du Refoulement auquel nous confronte la clinique d’aujourd’hui, différente du registre des névroses de transfert et d’une théorie sexuelle des névroses autour desquelles est bâti le texte freudien.
Avec Lacan (le séminaire Encore) et Winnicott (le texte de « Jeu et Réalité » : Féminin/Masculin) nous interrogerons ces termes de « récusation » ou de « rejet » en nous demandant s’il s’agit d’une position de refus du Sujet ou d’une dimension structurellement insymbolisable.
– Question de l’Etre avant toute individuation pour Winnicott
– Autre jouissance, qui s’éprouve mais ne peut se dire, pour Lacan Nous nous mettrons aussi dans les pas de Freud autour des textes qui semblent constituer son propre rebond par rapport à l’organisation névrotique, et notamment « Clivage du Moi », « Constructions dans l’Analyse » et certains chapitres de « L’Abrégé. »

Pour participer à ce séminaire, même pour ceux qui étaient présents l’année passée, merci de s’inscrire auprès de Monique TRICOT par mail : tricot.monique@9business.fr ou par courrier 24 Boulevard Mal Leclerc 21240 Talant.
30 euros (15 pour les membres du Cercle Freudien) seront demandés aux participants pour les frais de salle. Les réunions auront lieu les lundis 08 octobre, 12 novembre, 10 décembre de 19 heures 30 à 21 heures 30 pour faciliter le trajet des participants qui viennent de loin. Elles se poursuivront le deuxième lundi de chaque mois en 2019.

Accueillir le père de la réalité, quel acte analytique !
Avec la psychanalyse nous ne répondons pas à la question « qu’est-ce qu’un père ? ». Cependant nous décrivons des fonctions paternelles. Ces fonctions que Lacan a dépliées sont au nombre de trois : le père symbolique, le père imaginaire le père réel. Nous mesurerons l’importance de ce triptyque qui oriente notre pratique et nos diagnostics.
Cela dit, dans les consultations, nous rencontrons aussi le père de la réalité. Comment faire de cet accueil un acte analytique ? Notre groupe va s’attacher, entre autres, à répondre aux questions suivantes :
Quelle(s) place(s) pour les pères dans les consultations ?
Quelle(s) place(s) la psychanalyse, en général, donne au(x) père(s) ? Les nouvelles formes de parentalité pourront également être interrogées à la lumière de notre clinique quotidienne. Nos travaux de l’année précédente nous ont amenés à ébaucher la pensée que la seule référence aux fonctions paternelles participerait peut-être au déni de la différence des sexes. Nous reprendrons donc en 2018-2019 ce qu’il en est de quelques conséquences de la différence des sexes sur l’exercice de la « paternalité ».
Chacun, le groupe étant ouvert à tous et pouvant accueillir de nouveaux-nouvelles participant(e)s, participera à partir de ses réflexions et de sa pratique à aborder les multiples aspects de ces questions.

Nous nous réunirons environ une fois par mois au cabinet de Gilles MONCHICOURT, 60 avenue du 14 juillet, bâtiment i, 21300 CHENOVE.
Premières dates : lundi 1 octobre 2018, lundi 19 novembre et lundi 10 décembre de 19h00 à 21h00. Les lundis suivants seront ensuite déterminés en fonction des disponibilités de chacun
Inscription et renseignements auprès de Gilles MONCHICOURT
au 06 81 37 59 04 ou par mail à monchicourt.gilles@orange.fr

– Devenir père, devenir mère : une illusion ?
Dans les domaines de la reconnaissance de la différence entre les sexes et de la transmission entre les générations le discours de la science et le discours social avancent à grands pas.
La psychanalyse, tournée vers la subjectivité et l’inconscient, s’interroge et prend place afin de tenter un regard curieux vers le désir des hommes et des femmes et vers les conditions d’élaboration de leurs fantasmes.
Notre groupe de travail se poursuit cette année et va s’enrichir de nouvelles lectures s’appuyant sur des écrits psychanalytiques et sur la littérature. Nous souhaitons questionner les fantasmes, les angoisses et les illusions relatives au féminin, au maternel, au masculin et au paternel.
Textes de références : Freud « La vie sexuelle » Dominique Guyomard « L’effet-mère » Jacqueline Schaeffer : « Le refus du Féminin »
Ce groupe se réunira toutes les six semaines, en dehors des vacances scolaires, le mercredi soir à partir de 20h15 au 44 rue Jacques Cellérier à Dijon. La première rencontre aura lieu le mercredi 3 octobre.
Ce groupe demeure ouvert.

Pour participer, merci de contacter Caroline Ghizzi-Carimantran au 06 66 66 87 67 : c.ghizzi-carimantran@sfr.fr , ou Marie-Laure Balas au 06 11 50 83 74 : marielaure.balas@yahoo.fr.

– Groupe de lecture autour de « l’interprétation des rêves »
Avec sa Traumdeutung, ouvrage éminemment rigoureux et subjectif, FREUD nous fait partager, du côté de l’analysant-analyste qu’il était, les fondements de ce qui deviendra la méthode psychanalytique.
Cette « interprétation des rêves » que FREUD remettra sans cesse sur le métier, est le résultat d’une partie de son auto-analyse avec FLIESS mais aussi la « trace » provoquée par le choc du décès de son père en 1896. On peut donc la considérer comme une création dans l’après coup de l’auto-analyse de FREUD.
Ainsi, le rêve se prête bien à l’introspection ; il peut aussi faire figure de résistance ou de protection et sa place dans le transfert s’interroge comme s’interroge celle de l’analyste. Le rêve nécessite le déchiffrage d’une écriture qui ouvre la porte du désir inconscient à certains moments d’une cure ou dans son après coup. Il est donc manifestation de créativité et de vie.
Ce groupe de travail, ouvert à tous, portera sur une lecture attentive de cette « Interprétation des rêves ». Chacun pourra intervenir à partir de ses associations d’idées, ses réflexions et sa pratique.
Textes de références : Freud « L’interprétation des rêves »
« Le rêve et son interprétation »
« La naissance de la psychanalyse » (lettres à W. Fliess) Anzieu : « L’auto-analyse de Freud et la découverte de l’analyse »

Le groupe se réunira tous les six semaines le mardi soir au cabinet de Sabine FITOUSSI, 46 rue des trois forgerons 21000 Dijon
Première rencontre : mardi 15 janvier à 19h-21h
Pour tout renseignement et inscription : 06.99.15.51.43

Pour toute information, vous pouvez contacter un membre du Cercle freudien :
Marie Laure BALAS : 06 11 50 83 74
Dominique CORRE : 06 62 59 99 90
Dany CRETIN-MAITENAZ : 03 80 59 03 11
Joëlle DESJARDINS-SIMON : 03 81 47 68 80
Mireille FAIVRE-ENGELHARDT : 03 80 56 39 34
Sabine FITOUSSI : 06 99 15 51 43
Caroline GHIZZI-CARIMANTRAN : 06 66 66 87 67
Isabelle LOSSE : 06 10 69 38 12
Gilles MONCHICOURT : 03 80 51 36 65
Véronique TREBUCHET : 03 80 22 25 07
Monique TRICOT : 03 80 41 07 20
Claire VERCRAENE : 06 19 87 57 41
Le cercle freudien dijonnais : www.cerclefreudien-dijon.org
Site sur lequel vous pouvez retrouver ce programme, la plupart des textes des années précédentes ainsi que des informations diverses. Vous pouvez aussi y proposer vos textes en vous adressant à Gilles Monchicourt ou à Monique Tricot.

Pour être informé régulièrement des activités du cercle, n’oubliez pas de transmettre votre adresse email : marie.cissay@wanadoo.fr